vendredi 17 avril 2009

Evo Morales accuse des "mercenaires étrangers" d'avoir préparé son assassinat

"Le président bolivien Evo Morales a assuré, jeudi 16 avril depuis le Venezuela, que les forces de sécurité boliviennes avaient déjoué un complot visant à l'assassiner ainsi que deux autres responsables. Ce complot impliquerait des "mercenaires étrangers", à en croire M. Morales.
En fin de journée, une fusillade aurait opposé pendant une demi-heure, dans un hôtel, ce groupe de "mercenaires" aux forces de sécurité boliviennes. Selon le chef de la police bolivienne, deux Hongrois et un Bolivien ont été tués." La suite de l'article sur Lemonde.fr du 16 avril 2009
D'autres informations en hongrois sur Népszabadság du 18 avril 2009

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire