jeudi 9 avril 2009

Magyar Korus (chœur hongrois) 9 et 19 juin 2009 à la Basilique Sainte Clotilde à Paris.

De nombreux chefs de chœur s'accordent à considérer György Ligeti comme le dernier géant de la musique chorale au XXème siècle. Les deux petites pièces Nuit et Matin composées en 1955 sont assurément au nombre des morceaux qu'il faut avoir entendus une fois dans sa vie, tant l'effet en est proprement hallucinant. Oubliant toute considération mélodique, Ligeti façonne d'étranges couleurs, brutalise les nuances et joue avec les sonorités du texte pour surprendre ses auditeurs à chaque mesure : on sort de cette expérience sonore aussi haletant que d'un film d'action !

Ligeti ne serait parvenu à ce niveau de composition sans l'héritage richissime que lui léguèrent deux illustres compatriotes : Belà Bartok et Zoltàn Kodàly. C'est en particulier au second que Stella Maris rendra hommage en tant que père de la musique hongroise moderne.

Pédagogue hors pair, compositeur infatigable, génial mélodiste et harmoniste, chef de chœurs et héros national : Kodàly fut tout cela à la fois. Outre sa magnifique Missa Brevis pour chœur et orgue, très rarement donnée en concert en France, nous interprèterons quelques uns de ses plus beaux chœurs profanes et sacrés : Les Norvégiennes, Les éternels Retardataires, Jésus et les Marchands du Temple, Les Vieux... Venez découvrir ou redécouvrir toute l'humanité de la musique de Kodàly, qui chante avec une infinie délicatesse l'espoir et la misère d'un peuple si souvent martyrisé ; venez écouter un compositeur qui continuait d'écrire une messe fervente et joyeuse sous les bombes à Budapest ; venez vous aussi rendre hommage à cet homme modeste et singulier qui oeuvra toute sa vie à faire connaître et comprendre la musique à chacun ; lui qui affirmait « Tout être est digne de musique ».

Ce programme sera donné en concert le 6 juin 2009 à la Cathédrale de Blois et les 9 et 19 juin à la Basilique Sainte Clotilde à Paris.

http://www.stella-maris.fr/

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire