mercredi 18 mai 2011

Balint Kenyeres : "Si vous me financez on va bien se marrer !"

"Chaque année, l'Atelier du Festival de Cannes permet à une quinzaine de réalisateurs du monde entier de rencontrer des producteurs, afin de boucler le financement de leur film. Le Hongrois Balint Kenyeres nous parle de son projet mardi.
Quel est le sujet de votre film ?
Comment nos souvenirs nous façonnent et comment nous les fabriquons. Ça parle aussi de la possibilité pour un être humain de se lier véritablement avec un autre." La suite sur metrofrance.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire