lundi 16 mai 2011

Le gouvernement hongrois annonce une réduction drastique des crédits du cinéma

"Il fait office du méchant nettoyeur, et assume : la Hongrie doit réduire ses dépenses publiques, et le cinéma n'y échappera pas. "Nous devons nettoyer la maison", lâche Andrew G. Vajna, à la terrasse d'un grand hôtel cannois, samedi 14 mai. Le producteur américain, natif de Hongrie, qui a fait fortune à Hollywood en produisant, avec Mario Kassar, les Rambo, Terminator ou encore Une journée en enfer (1995), a été nommé commissaire du gouvernement hongrois pour la rénovation des industries cinématographiques par le chef du gouvernement ultraconservateur, Viktor Orban." La suite sur lemonde.fr

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire