dimanche 28 juillet 2013

Une Hongroise à Paris...

Par Pierre Waline
"A peine remis de la lecture du chef-d’oeuvre d’Alice Zeniter „Sombre dimanche”, je tombe par hasard sur l’ouvrage d’une autre Alice: „Champs-Él... izé” d’Alice Wonder.
Deux ouvrages d’un genre totalement différent. Le premier, un roman, nous avait introduit dans l’intimité d’une famille hongroise à travers plusieurs générations de l’après-guerre. Un ouvrage aux tonalités sombres, mais profondément émouvant, où l’auteur a parfaitement senti et rendu tout un pan de l’âme hongroise.
Tout au contraire, le second ouvrage est tout en lumière, empreint de légèreté, de fraîcheur et non dépourvu d’une bonne dose d’humour." La suite sur francianyelv.hu

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire