mardi 16 juillet 2013

La bibliothèque de l'été: Arthur Koestler sur la «Corde raide»

"Drôles de vieilleries, chefs-d'œuvre à (re)découvrir, séries Z, sorties de l'année: en vacances, on lit ce qu'on veut. Aujourd'hui, on globe-trotte avec le Tintin anglo-hongrois.
Il y eut une époque où l’information était rare, et principalement écrite. Bien avant que les ondes télévisées et réseaux mobiles ne vomissent à jet continu des flots d’images surgies du diable Vauvert, le journaliste était un aventurier qui prenait son temps. Et avait le droit d’écrire long. On lisait en frémissant ses reportages sur les tribus de Rhodésie inférieure ou ses descriptions de jonques sur le Fleuve jaune. Arthur Koestler (1905-1983), né en Hongrie, baroudeur, esprit cosmopolite et polyglotte accompli, compte parmi ces heureux pionniers du journalisme façon Tintin." La suite sur nouvelobs.com

 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire