lundi 24 novembre 2014

Viktor Orban et son parti Fidesz subissent leurs premiers revers

"Le premier ministre et sa formation ont dû reculer devant la rue qui conteste taxes et ligne prorusse du pouvoir. Une première.
Six mois après sa victoire écrasante aux législatives, le Fidesz, parti de la droite nationaliste hongroise trustant deux-tiers des sièges du parlement, a payé son excès de confiance en devant reculer pour la première fois face à la rue, cet automne. Des milliers de manifestants, jeunes pour la plupart, se sont indignés la semaine dernière de la politique d’emprise sur la société que mène depuis 2010 le premier ministre Viktor Orban." La suite sur tdg.ch

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire