mardi 1 décembre 2015

Pour le président hongrois, les enfants ne manqueront pas de demander des comptes

"Climat.
Dans son discours de la Cop 21, Vladimir Poutine met surtout en avant les efforts russes en matière de lutte contre le réchauffement climatique, et déclare qu'on peut développer son économie tout en respectant la nature. János Áder, le président hongrois va finalement pouvoir s'exprimer avant le déjeuner, puisque Poutine a été bref. Il commence son discours en évoquant son petit-fils en imaginant qu'il lui demande des comptes dans quelques années." Source : liberation.fr

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire