lundi 3 avril 2017

En Hongrie, les migrants attendent en zone de transit

"Depuis le 28 mars 2017, la Hongrie a durci une fois de plus son droit d’asile : tout demandeur (y compris les mineurs dès 14 ans) se doit de séjourner obligatoirement dans deux centres fermés, à sa frontière avec la Serbie.
Dans le ciel de Tompa, les barbelés qui coiffent la « zone de transit », destinée aux demandeurs d’asile à la frontière sud de la Hongrie, face à la Serbie, scintillent de mille feux. Seule interruption de la clôture barbelée hongroise qui ceinture les 175 kilomètres de frontière avec la Serbie, cette zone tampon, agrandie très récemment à 162 conteneurs, fait partie du paysage frontalier depuis le 15 septembre 2015. Mais, depuis le 28 mars, tout étranger en situation irrégulière en Hongrie est systématiquement conduit à la zone de transit de Tompa ou à celle de Röszke, 50 km plus à l’Est de la frontière serbo-hongroise." La suite sur la-croix.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire