lundi 3 avril 2017

Orbán attaque la Cour européenne des droits de l’homme

"Le Premier ministre hongrois a qualifié l’immigration de « cheval de Troie du terrorisme », accusant la Cour européenne des droits de l’homme de créer un appel d’air avec des décisions favorables aux migrants.
La Cour européenne des droits de l’homme a besoin d’une réforme urgente, car certaines de ses décisions représentent une « menace à la sécurité de la population européenne et une invitation pour les migrants », affirmé le Premier ministre hongrois Viktor Orbán, lors du congrès du PPE à Malte.
En février, la Cour a ordonné à la Hongrie d’indemniser deux réfugiés à hauteur de milliers d’euros pour les avoir détenus dans une zone de transit frontalière.
Pour le Premier ministre, qui s’est illustré ces dernières années par ses positions extrêmes sur l’immigration, le monde libéral et politiquement correct dans lequel nous vivons « est incapable d’identifier et de comprendre les vrais dangers de l’immigration »." La suite sur euractiv.fr

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire