jeudi 6 avril 2017

Hongrie. À Budapest, l’université Soros en sursis

"La loi “CEU” validée le 4 avril par les députés hongrois pourrait chasser l’université d’Europe centrale de Budapest, ville où elle s’est établie en 1991. La presse locale se déchire entre inquiétude et dédain assumé.
Par 123 voix contre 38 sur les 199 députés de l’Assemblée nationale, Budapest a adopté le 4 avril un texte interdisant aux universités non européennes de délivrer des diplômes sans accord bilatéral entre la Hongrie et leur pays d’origine. Une mesure rebaptisée loi “CEU”, car elle vise particulièrement l’université d’Europe centrale (CEU), fondée en 1991 et subventionnée depuis par le philanthrope américano-magyar George Soros. Vilnius, Vienne et d’autres villes européennes ont d’ores et déjà proposé d’héberger l’établissement, qui pourrait quitter son cocon de Budapest dès l’an prochain." La suite sur courrierinternational.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire