jeudi 6 avril 2017

Les villes européennes tendent la main à l’université Soros de Budapest

"Menacée de fermeture par le gouvernement hongrois, l’université de Budapest du millionnaire George Soros a reçu un certain nombre d’offres d’autres États européens prêts à accueillir ses facultés.
L’Université d’Europe centrale (CEU), fondée en 1991 par George Soros, est menacée par une loi ciblant les universités non-européennes. Élaborée par le gouvernement hongrois, la loi a été votée par le Parlement hongrois le 4 mars.
Pourtant, des milliers de manifestants étaient descendus dans les rues de Budapest ce week-end pour soutenir la CEU et l’institution a déjà reçu de nombreuses offres d’autres pays européens, prêts à accueillir son siège si le pire des scénarios venait à se réaliser." La suite sur euractiv.fr

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire