mercredi 19 juillet 2017

L’extrême droite hongroise, en quête de respectabilité

"Dédiabolisation, c’est le maître mot de tous ces partis populistes qui fleurissent ou se réinventent en Europe. Et en Hongrie, le Jobbik ne fait pas exception. Il y a quelques années, la formation crachait sur les mémoriaux de l’holocauste, voulait dresser une liste des dirigeants juifs et formait la garde hongroise, une milice paramilitaire destinée à intimider la population rom. Désormais, les dérapages sont beaucoup plus contrôlés. En témoignent ces jeunes militants. Jobbik séduit, selon les derniers sondages, 27% des 18-24 ans. A un an des élections générales, ce n’est pas le raz-de-marée annoncé, mais ces nouveaux visages veulent désormais présenter une image beaucoup plus lisse du parti. Reportage à Budapest signé Emilie Ginestou, Henrike Busch et Karina Kochan." A écouter sur rfi.fr

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire