lundi 17 janvier 2011

Poésie - Une nouvelle traduction de Attila József en français


Attila József : Ni père ni mère. Traduit et présenté par Guillaume Métayer. Editions Sillage, 2010

Une lecture par András Kányádi enseignant à l'INALCO, Paris

"Nombreux sont les traducteurs à avoir abordé les poèmes d’Attila József (1905-1937), le poète hongrois peut-être le plus influent de ce dernier demi-siècle dans la littérature magyare, auteur qu’on n’arrête pas de redécouvrir sans jamais l’avoir vraiment oublié. Rappelons brièvement les dates, les traducteurs et les lieux des volumes parus en français: 1948 (Lallemand, Hongrie), 1955 et 1961 (collectifs, France), 1997 (Kardos, France), 1998 (Timár, Hongrie), 2005 (Kassai-Sicre, France et Gorilovics-Andréoli, Hongrie), 2008 (Rády, France). Parmi ceux qui ont essayé de le traduire (transposer, adapter, transcrire), on distingue quatre catégories : les Français, n’ayant aucune ou très peu de connaissances du hongrois mais se servant des versions brutes des magyarophones ; les Hongrois, ayant un excellent niveau de français mais préférant le contrôle d’un locuteur natif ; les Hongrois, croyant avoir un excellent niveau de français au point de ne plus ressentir le besoin de ce contrôle et enfin, des Français ayant de bonnes connaissances du hongrois et une excellente maîtrise de la langue maternelle." La suite sur lepetitjournal.com
Voir aussi le Blog des Mardis hongrois
et trois traductions de Coeur pur

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire