dimanche 30 janvier 2011

L’horreur par les mots

"SAINT-AUBIN-DE-MÉDOC RENCONTRE Des collégiens de 3e ont échangé avec Élisabeth, rescapée des camps de la mort.

« Je suis contente de partager le souvenir des miens avec vous tous, c'est ma consolation », c'est par cette phrase toute simple qu'Élisabeth Sentuc a terminé la conversation de près de deux heures avec les 165 élèves de troisième du collège Léonard de Vinci.

Lundi c'était la sixième rencontre entre le collège et une des dernières survivantes en Aquitaine d’une des plus tragiques pages de notre histoire. Élisabeth Sentuc a témoigné de son adolescence en Hongrie au début de la guerre, de la montée du nazisme et de son internement au camp d'Auschwitz." La suite sur sudouest.fr

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire