vendredi 28 janvier 2011

La Hongrie, mauvais élève dans la traque de ses nazis

"En marge des commémorations de l'Holocauste aujourd'hui, il y a les moyens réels que les pays concernés veulent bien se donner pour punir leurs responsables. A ce niveau-là, il faut bien dire que la Hongrie est loin d'exceller, puisqu'elle abrite encore à notre connaissance, et ce en toute quiétude à Budapest, Sandor Képiro, le nazi n°1 recherché par les services Israéliens." La suite sur hu-lala.org

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire