jeudi 22 novembre 2012

Accusé de violences sur son ex-femme, Bertrand Cantat attaque

"Les ex-beaux-parents de Bertrand Cantat, condamné pour coups mortels sur Marie Trintignant, l'accusent dans Paris Match de jeudi de «violence» sur leur fille Kristina, qui s'est suicidée en 2010.
Le chanteur s'apprête à engager une action judiciaire contre le magazine.
Malheureux de ne plus avoir de nouvelles de leurs petits enfants, les époux Rady ont reçu l'hebdomadaire dans leur résidence secondaire hongroise sur le lac Balaton." La suite sur leparisien.fr

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire