mercredi 28 novembre 2012

Orbán met les registres électoraux à sa page

"La nouvelle organisation des législatives, adoptée lundi au Parlement, révolte l’opposition.
En Hongrie, les propos les plus extrémistes ont droit de cité au Parlement. Un député du Jobbik (extrême droite) a demandé lundi au gouvernement de dresser une liste des Juifs susceptibles de représenter «un risque pour la sécurité nationale», y compris parmi les députés. «La honte de l’Europe, la honte du monde», a réagi la communauté juive. Le même jour, un autre débat agitait le Parlement. «Vous avez peur de perdre les prochaines élections !» lançait un député socialiste avant le vote d’une loi électorale."La suite sur liberation.fr (version abonnés ou en kiosque)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire