vendredi 11 avril 2014

Comment Orbán a brisé la société civile hongroise

"Très active durant les premières années du mandat de Viktor Orbán, la société civile hongroise s'est aujourd'hui endormie. La réélection, le 6 avril, du premier ministre conservateur semble avoir entériné sa défaite. Anna, Veronika et Péter, trois jeunes (ex)-activistes, expliquent l'effondrement de l'opposition citoyenne.
Pendant les premières années du précédent mandat conservateur de Viktor Orbán, on aurait presque cru au réveil de la société civile. Dès les orientations inquiétantes pour le bon fonctionnement de la démocratie, telle que la loi des médias ou l’adoption de la nouvelle constitution au 1er janvier 2012, des rassemblements souvent apolitiques de plus de 100.000 personnes (fait rare en Hongrie) ont envahi les rues de la capitale." La suite sur myeurop.info

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire