mardi 8 avril 2014

« La Hongrie, symptôme d'une Europe malade »

"Législatives. Au-delà de la victoire annoncée de Viktor Orban, le politologue Dominique Reynié s'inquiète du vent populiste qui souffle en Europe.
LE FIDESZ, parti conservateur de Viktor Orban, dont les dérives antidémocratiques inquiètent de plus en plus l'Europe, est arrivé largement en tête des élections législatives en Hongrie, hier. Un scrutin qui était cousu de fil blanc : la loi électorale a..." La suite sur leparisien.fr version payante

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire