mercredi 14 mai 2014

Le double jeu du Hongrois Orban face au «diktat de Bruxelles»

"Dix ans après l'entrée de son pays dans l'Union européenne, le premier ministre, conforté par une victoire éclatante de la coalition Fidesz-KNDP aux élections législatives du 6 avril, est proeuropéen ou souverainiste, selon les circonstances.
Alors que la campagne européenne bat son plein en Hongrie, les affiches électorales se font bien plus discrètes qu'à l'occasion des législatives du 6 avril, qui ont confirmé Viktor Orban à la tête du gouvernement. La coalition Fidesz-KNDP, forte d'une nouvelle majorité des deux tiers au Parlement, s'affiche bel et bien dans les rues du pays en vue du scrutin du 25 mai, mais sans drapeau européen. Une photo de Viktor Orban grand format s'accompagne de la mention «Voici notre message à Bruxelles: “respect envers les Hongrois”», sous-entendu: la Hongrie n'est pas un État européen de seconde zone, elle ne s'écrasera pas." La suite sur lefigaro.fr

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire