lundi 12 mai 2014

Quatuor Takács au Théâtre de la Ville 24 mai 2014

En plein coeur
Fidèle entre les fidèles, le Quatuor Takács revient comme chaque année au Théâtre de la Ville. Éminent représentant de l’école Mitteleuropa, il nous propose un programme empreint de douleurs et d’épreuves.
Ainsi Beethoven décrit-il le mouvement central de son Quatuor n° 15, véritable quatuor au cœur du quatuor, comme un « chant d’action de grâce d’un convalescent » après la maladie qui l’a traumatisé dans les mois précédant la composition. Concernant ses Cinq mouvements pour quatuor à cordes op. 5, Anton Webern confiera à Alban Berg qu’il les a écrits sous le coup du décès de sa mère en 1906. Quant au Quatuor n° 2 en la majeur, op. 68 de Chostakovitch, composé en 1944, c’est une œuvre de guerre et de deuil…   
J. S.
Toute l'information sur theatredelaville-paris.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire