mercredi 14 mai 2014

Le hongrois MOL nie avoir ruiné la compagnie pétrolière croate

"Le groupe hongrois pétrolier et gazier MOL a fermement démenti mardi les accusations de Zagreb selon lesquelles la compagnie hongroise avait ruiné la pétrolière croate INA, qu'il contrôle depuis 2009.
La dernière intervention médiatique du ministre (croate de l'Economie Ivan Vrdoljak) ne peut être interprétée que comme un effort pour détourner l'attention de ses dernières réglementations, qui ont causé des pertes de plus de 1 milliard de kunas (131,7 millions d'euros) à INA, a indiqué MOL dans un communiqué envoyé à l'AFP." La suite sur romandie.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire