mardi 14 octobre 2014

La Première Guerre mondiale en images – la Genèse du photojournalisme hongrois Exposition 6 novembre – 13 décembre 2014 Institut hongrois

Vernissage : 6 novembre à 19h
Institut hongrois 92, rue Bonaparte 75006 Paris
Informations : accueil@instituthongrois.fr
+33 1 43 26 06 44

L’exposition de l’Institut hongrois de Paris, programmée pour l’automne 2014, propose une sélection de photos de guerre conservées au Musée hongrois de la photographie, réalisées par des soldats et des correspondants de guerre, souvent amateurs, sur le front et à l’arrière du front.
L’exposition présente, d’une part, des œuvres d’amateurs devenus artisans photographes ou photographes d’art reconnus en Hongrie (voire dans le monde entier, dans le cas de Kertész). D’autre part, elle propose des photographies inédites, réalisées par des amateurs restés dans l’anonymat, des médecins militaires pour la plupart, comme le dentiste Sándor Nádas, auteur d’œuvres d’une maturité surprenante.
La majeure partie de la sélection provient des fonds de Rudolf Balogh, le photographe qui, avec Gyula Jelfy, a jeté les bases de la profession de photojournaliste en Hongrie.
Les milliers de négatifs de Balogh conservés au Musée hongrois de la photographie sont des « produits dérivés » de ses reportages de guerre. Il ne s’agit pas de commandes, Balogh prenait ses photos pour son usage personnel. Plusieurs d’entre elles ont été réalisées avec un appareil panoramique, le No. 4. Panoram–Kodak Model D fabriqué par Eastman Kodak Co. Une particularité qui intéressera au plus haut point les passionnés de l’évolution technique de la photographie.
Commissaire de l’exposition : Péter Baki, directeur du Musée de la photographie hongroise
Entrée libre

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire