jeudi 30 octobre 2014

Deux journalistes d’extrême droite promus à la tête des médias publics hongrois

"L’ampleur des manifestations en Hongrie, mardi 28 octobre, contre la future taxe sur la consommation d’Internet, a pris de court le gouvernement Orban. Organisé grâce à une page Facebook qui a déjà recueilli plus de 233 000 « j’aime », le mouvement a gagné en quelques jours une demi-douzaine de villes universitaires et rassemblé à Budapest des dizaines de milliers de personnes, dont beaucoup n’avaient jamais participé de leur vie à une protestation politique." La suite sur lemonde.fr (version abonnés)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire