mercredi 22 octobre 2014

Pas de pitié pour les politiques hongrois corrompus

"Les Etats-Unis ont frappé d'interdiction d'entrée sur leur territoire six membres du gouvernement hongrois sans les citer nommément. Il leur est reproché d'avoir tenté de corrompre des entreprises américaines opérant en Hongrie. Le quotidien conservateur Magyar Hírlap exige que ces personnes répondent immédiatement de leurs actes si les accusations devaient s'avérer exactes : "Si des membres du gouvernement hongrois, quel que soit leur rang, se sont rendus coupables des faits évoqués, ceux-ci doivent immédiatement être destitués de leur fonction." La suite sur eurotopics.net

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire