jeudi 24 mars 2016

Des migrants victimes de "traitements dégradants" en Hongrie, selon des ONG

"Des organisations non-gouvernementales ont accusé mercredi la Hongrie d'infliger des "traitements dégradants" aux migrants dans les camps, gardés par des chiens et des surveillants, mis en place par le Premier ministre de droite Viktor Orban.
Ouvertement hostile à l'accueil de réfugiés, M. Orban a fait ériger des clôtures aux frontières serbe et croate et créé des "camps fermés" pour les migrants parvenant à entrer dans le pays." La suite sur lorientlejour.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire