jeudi 24 mars 2016

Le haut du panier au Festival de Pâques

"À Aix, la manifestation s'est ouverte mardi avec une captivante « Troisième » de Mahler, donnant le ton d'une édition prometteuse..
Les commentaires étaient unanimes, mardi soir, pour saluer la prestation d'Ivan Fischer en ouverture du Festival de Pâques d'Aix-en-Provence. À la tête de son Budapest Festival Orchestra, le chef hongrois a su montrer, une fois encore, que son engagement total n'avait pas que valeur politique (il donna au début du mois, à Berlin, un concert gratuit pour les réfugiés), mais faisait pleinement ..." La suite sur lefigaro.fr (version abonnés)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire