samedi 12 janvier 2019

L’œuvre du mois : Le Garde de Saint Jean d’Aumières d’Alexandre Hollan

Alexandre Hollan, Le Garde de Saint Jean d'Aumières, 2017, acrylique sur toile, 130 x 195 cm
 © Galerie La Forest Divonne
"Hollan cherche d’abord à capter l’énergie qui se dégage de l’arbre, à saisir un « courant ». Ce grand format projette le spectateur dans la masse colorée de l’arbre faisant naître chez lui un sentiment de plénitude proprement jubilatoire.
Dans son enfance, Alexandre Hollan a savouré des années de très grand bonheur dans la nature, en Transdanubie, en Hongrie près de l’Autriche, dans le parc de la maison familiale avec ses arbres et mille sortes d’oiseaux, véritable paradis. Né à Budapest en 1933 et arrivé en France en 1956, il n’aura de cesse de retrouver l’harmonie de ses impressions d’enfance, sillonnant les routes pendant quinze ans avec sa voiture-atelier pour se fixer finalement dans le Languedoc. Alexandre Hollan développe des liens puissants avec les arbres, qu’il nomme Le Déchêné, Le Chêne de Garde, Le Foudroyé, L’Indomptable… Cette complicité avec ces « vies silencieuses » repose avant tout sur la quête d’un « au-delà du visible », clé de compréhension du monde." La suite sur connaissancedesarts.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire