mercredi 9 mars 2011

Hongrie : la dissidence des philosophes

"Par Barbara Cassin, Mathieu Potte-Bonneville, philosophes et Françoise Balibar physicienne, Collège international de philosophie

Ces derniers mois, alors que la Hongrie assure la présidence de l’Union européenne, la promulgation par le gouvernement de Viktor Orbán d’une «loi sur les médias» instaurant un pouvoir discrétionnaire sur l’opinion a suscité une large indignation internationale. La dénonciation du triste spectacle donné par l’UE, incapable de contraindre l’un de ses membres au respect de ses principes fondateurs, s’est parfois teintée de condescendance à l’égard de ces «nouveaux entrants», formule qui semble porter un peu trop facilement leurs errances au compte d’une sorte de péché de jeunesse, ou de marginalité européenne." La suite sur libération

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire