mardi 4 septembre 2012

Affaire Ramil Safarov Le peuple arménien ne le pardonnera pas

"Le transfèrement de Ramil Safarov à Bakou et son pardon par Ilham Aliev a choqué tous les Arméniens à travers le monde. Cet officier azerbaïdjanais avait été condamné à perpétuité en 2006 avec peine incompressible de 30 ans par la justice hongroise pour avoir décapité, à coups de hache, le 19 février 2004, un officier arménien, Gourguen Margarian, suivant comme lui des cours d’anglais à Budapest dans le cadre du programme « Partenariat pour la paix » de l’OTAN. Le Président Sarkissian a convoqué, le 31 août, une réunion du Conseil de sécurité nationale. Il a donné instruction au Ministre de la Défense de renforcer la vigilance des forces armées et au Directeur du Service de sécurité nationale, Gorik Hakobian, de se tenir à sa disposition pour une mission spéciale. Le Chef de l’Etat a en outre demandé au Président de l’AN de convoquer une session extraordinaire du Parlement à ce sujet. Le Président a demandé que des lettres soient adressées aux Chefs d’Etat des pays coprésidant le Groupe de Minsk, donné des instructions aux missions diplomatiques arméniennes à l’étranger et pris l’attache des partis politiques en diaspora." La suite sur armenews.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire