mardi 11 septembre 2012

La phrase de Ferenc Gyurcsany

"«La situation [en Hongrie] est dramatique, et elle demande des gestes politiques dramatiques pour que la grande masse électorale muette puisse sortir de son apathie.» Ferenc Gyurcsany ex-Premier ministre hongrois socialiste qui a entamé hier une grève de la faim." La suite sur liberation.fr sur abonnement ou en kiosque

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire