jeudi 25 septembre 2014

D'Ajaccio à Budapest, haro sur l'art dégénéré

"“Samedi 6 septembre, le Palais Fesch, musée des beaux-arts d’Ajaccio, a dû fermer ses portes au public, a-t-on pu lire dans Libération et Le Monde. Des intégristes catholiques avaient annoncé qu’ils allaient manifester pour exiger l’arrêt de la rétrospective de l’artiste américain Andres Serrano, auteur de l’œuvre controversée de 1987 Immersion Piss Christ. Il s’agit d’une grande photographie dans les tons rouges et dorés représentant un crucifix plongé dans un bocal d’urine. Andres Serrano, qui se dit chrétien, a expliqué vouloir, par cette œuvre, « rappeler au monde les horreurs qu’a vécues le Christ ». Il en a même discuté avec l’évêque d’Ajaccio, Mgr de Germay, venu lors du vernissage de l’exposition en juin. Depuis, aucun incident n’a été rapporté, jusqu’à ce qu’un groupe d’intégristes lance le 26 août, « pour l’honneur de Jésus-Christ et de la Corse », le blog « “Piss Christ” fora » (« dehors le Piss Christ »)." La suite sur franceculture.fr

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire