mardi 19 janvier 2016

A Tours, toutes les nuances de Robert Capa

"Connu pour ses clichés de guerre en noir et blanc, Capa s'est mis à la couleur dès 1938 : mode, reportages en URSS... Puis retour au front, en Indochine. Ses photos sont rassemblées à Tours, jusqu'au 29 mai 2016.
Des photos de Robert Capa (1913-1954), on croyait tout savoir : les portraits de Trotsky qui l'ont fait connaître en 1932, la guerre d'Espagne saisie au plus près des combats, les rares photos du débarquement, la libération de l'Europe, les portraits d'artistes après guerre, les dernières images en Indochine. On découvre aujourd'hui au château de Tours un pan peu connu de son travail : la couleur. Mais pas seulement. Car cette enivrante exposition, également riche en documents divers comme les lettres (étonnamment pas traduites pour le public) adressées à ses proches ou à ses collègues, permet d'approcher au plus près la personnalité complexe de ce photographe exceptionnel. Et l'on finit par percevoir, au fil des images présentées dans un ordre chronologique, un certain mal-être, un sentiment de désoeuvrement aussi après 1945. Celui d'un homme orphelin de la guerre, pratiquée dix ans durant." La suite sur telerama.fr

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire