dimanche 24 janvier 2016

Chaire tournante - Lukács et Guy Debord : réification et société du spectacle - Conférence 9 février 2016 à 19h30 Institut hongrois

Institut hongrois 92, rue Bonaparte 75006 Paris
Informations : accueil@instituthongrois.fr
+33 1 43 26 06 44
 Afin d’ouvrir leur formation en langue, littérature et civilisation hongroises à des expériences et pratiques variées, l'Institut National des Langues et Civilisations Orientales (INALCO), l’Université Sorbonne Nouvelle - Paris 3, l’Université Sorbonne-Paris 4 et l’Institut hongrois ont pris l’initiative de créer une chaire tournante. Elle accueille des personnalités francophones connues pour la qualité de leurs travaux et l'originalité de leurs activités pour une conférence-débat ouverte au grand public.
 
Lukács et Guy Debord : réification et société du spectacle
La réification, concept élaboré par Georg Lukács dans son recueil publié en 1923, Histoire et conscience de classe, désigne une pathologie sociale déterminante des sociétés capitalistes modernes : l’abstraction de l’échange marchand et la rationalisation du travail engendrent, non seulement dans l’économie mais dans toutes les sphères de la vie sociale, une attitude contemplative qui nous incite à percevoir nous-mêmes et les autres, en les réduisant à l’état de choses. La conférence montrera, d’abord, que le concept du spectacle, ainsi que certains thèmes développés par Guy Debord dans La société du spectacle (1967), sont des réélaborations de la théorie de la réification (et de leur source commune : l’analyse marxienne du fétichisme de la marchandise) et finira par quelques arguments en faveur de l’actualité de ces concepts pour la critique sociale contemporaine.
Intervenant : Attila Szigeti,  maître-assistant de philosophie à l'Université Babeș-Bolyai de Cluj/Kolozsvár
Soirée animée par András Kányádi, maître de conférences à l’INALCO
Entrée libre

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire