mercredi 13 janvier 2016

La Hongrie condamnée par la CEDH pour sa loi antiterroriste

"La Cour européenne des droits de l'Homme a condamné mardi la Hongrie pour sa loi sur la surveillance antiterroriste qui ne prévoit, selon les juges européens, pas de garde-fous suffisants et pourrait virtuellement toucher "n'importe qui en Hongrie".
La CEDH était saisie par deux membres d'une ONG de défense des droits de l'Homme qui avaient en vain contesté la loi de 2011 devant la cour constitutionnelle hongroise.
Cette loi autorise une cellule antiterroriste de la police à intercepter et à enregistrer le courrier et les communications de suspects, de fouiller et de surveiller des logements à l'insu de leurs occupants." La suite sur notretemps.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire