jeudi 14 janvier 2016

Migrants en Hongrie : le Commissaire aux droits de l'homme du CoE tire la sonnette d'alarme

"En raison des changements radicaux apportés ces derniers mois en Hongrie à la législation et à la pratique relatives à l'asile, les demandeurs d'asile qui sont renvoyés dans ce pays courent un risque considérable de subir des violations des droits de l'homme", a fait savoir mercredi le Commissaire aux droits de l'homme du Conseil de l'Europe (CoE), Nils Muiznieks.
M. Muiznieks a rendu public mercredi les observations écrites qu'il avait présentées à la Cour européenne des droits de l'homme le 17 décembre 2015 dans deux affaires contre l'Autriche qui concernent le transfert des requérants de l'Autriche vers la Hongrie en vertu du règlement appelé Dublin III. Ce texte prévoit que les candidats à l'asile doivent en faire la demande dans le pays de l'Union européenne (UE) où ils sont arrivés." La suite sur china.org.cn

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire