dimanche 6 mars 2016

Football : Pourquoi le groupe « le plus faible » de l’Euro sera aussi le plus intéressant à suivre ?

"Nous y sommes presque ! Enfin le retour d’une compétition internationale cette année, après l’été ennuyeux de 2015, à bronzer et siroter des cocktails sur la plage, nous allons avoir le privilège d’accueillir le championnat d’Europe 2016. Cela sera l’occasion pour nos clubs de construire de nouveaux stades, ou de rénover les anciens, afin de montrer la beauté de nos infrastructures à l’Europe entière.
La dernière édition s’est soldée par la déculottée infligée par l’Espagne à l’Italie (4-0), permettant à l’Espagne d’être la première nation à remporter deux championnats d’Europe d’affilée. Vainqueur du dernier mondial, l’Allemagne fait figure de favori pour cet Euro en France, et nous noterons que la Mannschaft n’a plus raté cette compétition depuis 1972.
Nous nous attarderons ici sur le groupe le plus « faible » sur le papier, même si nous n’avons pas besoin de rappeler qu’il n’y a pas si longtemps que cela la Grèce remportait l’Euro, c’était en 2004, avec Charisteas et Basinas qui, plus tard, feront le bonheur de l’AC Arles Avignon… Le groupe le moins relevé de la compétitions semble être le groupe F, composé du Portugal, de l’Islande, de l’Autriche et de la Hongrie." La suite sur pkfoot.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire