jeudi 3 mars 2016

Le réalisateur du Fils de Saul craint l'«effet Oscar»

"Le réalisateur du Fils de Saul, film hongrois qui a remporté dimanche l'Oscar du meilleur film en langue étrangère, estime qu'il devra trouver «ingéniosité, sagesse et chance» pour ne pas être broyé par cette illustre récompense, qui peut se transformer en «cadeau empoisonné».
Laszlo Nemes, qui avait déjà remporté en mai 2015 le Grand Prix à Cannes pour le même film, a indiqué mercredi à Budapest qu'il rangerait son Oscar dans une vitrine qu'«il espérait ne pas le croiser tous les jours»." La suite sur lapresse.ca

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire