jeudi 10 mars 2016

Sous le mot d’ordre „A l’écoute les uns des autres” („Hallgatunk egymásra”), l’orchestre du Festival de Budapest nous promet une saison riche et variée

Par Pierre Waline
"(Conférence de presse du 10 mars) 
"La saison 2016-2017 de l’Orchestre du Festival de Budapest débutera en septembre avec le festival Bridging Europecentré cette année sur la France. Outre les chansons d’Edith Piaf ou le fabuleux destin d’Amélie, que nous offre ce si vaste et incroyablement riche domaine culturel ? Grâce au programme qu’il a élaboré, Iván Fischer nous emmènera, à travers Montmartre et sa bohème, à la rencontre - au côté des impressionnistes, d’un Ravel ou d’un Debussy - d’un personnage excentrique et sensible à fleur de peau, mais si attachant, Eric Satie; pour terminer notre promenade dans la seconde moitié du XXème siècle et y retrouver Henri Dutilleux dont on vient de célébrer en janvier le centenaire.”

Par ces lignes débute le dossier de presse remis aux assistants. De quoi flatter la fibre chauvine de mes compatriotes. Certes, mais restons modestes et n’oublions pas l’essentiel, à savoir que la musique est l’affaire de tous au-delà des frontières et par delà les spécificités culturelles." La suite sur francianyelv.hu

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire