samedi 25 novembre 2017

L'Europe face à la réapparition des blessures Est-Ouest

"ANALYSE - Les pays d'Europe centrale et orientale ont rejoint l'Union européenne et l'Otan il y a deux décennies. Mais la Hongrie, la Pologne, la Slovaquie ou la République tchèque rejettent aujourd'hui ce qui leur apparaît comme le « diktat » de Bruxelles.
Le 9 novembre 1989, le mur de Berlin s'effondrait. L'Europe se prenait à rêver de son unité de l'Atlantique à l'Oural, voire jusqu'à Vladivostok si « la maison commune » chère à Mikhaïl Gorbatchev prenait corps. Vingt-huit ans après,  l'Europe est fracturée non seulement entre les pays de l'Ouest et la Russie mais aussi à l'intérieur même de l'Union européenne, entre vieilles démocraties occidentales et anciennes démocraties populaires. « Après un quart de siècle, le monde réalise que la sécurité n'est pas assurée. L'Europe a peur de la Russie, et la Russie a peur de l'Otan », affirmait récemment le fondateur du think tank berlinois Dialogue of Civilization (DOC), le Russe Vladimir Iakounine, considéré comme proche de Vladimir Poutine." La suite sur lesechos.fr

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire