vendredi 24 novembre 2017

Après la pluie, le blizzard : la riposte de Soros a donné de nouvelles munitions à Orbán

"Tribune publiée le 23 novembre 2017 dans Mérce sous le titre « Eső után köpönyeg ». Traduite du hongrois par Ludovic Lepeltier-Kutasi.

Pour Nóra Diószegi-Horváth, la riposte de George Soros à la consultation nationale lancée contre lui par le gouvernement hongrois vient bien tard. Sauf à soulager la conscience du milliardaire américano-hongrois, elle est contre-productive et donne de nouvelles munitions à la droite.
Six semaines, soit 42 jours. C’est le temps qu’il faut pour qu’un alpiniste expérimenté et équipé atteigne le sommet de l’Everest. D’après une publicité, c’est aussi le temps que l’on peut mettre pour apprendre les bases de l’espagnol. C’est le temps qu’a mis Tom Cruise pour perdre cinq kilos. Dans le parc national de Yellowstone, en six semaines on a pu mesurer en tout 1400 secousses sismiques. Ah, j’oubliais : six semaines… c’est le temps qu’il a fallu à George Soros pour qu’il s’exprime au sujet de la consultation nationale dirigée à son encontre." La suite sur hu-lala.org

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire