lundi 20 novembre 2017

Kornél Mundruczó – « La Lune de Jupiter »

"La Lune de Jupiter de Kornél Mundruczó est une expérience forte, visuellement et émotionnellement. Outre ses plans-séquences virtuose, le film divise non seulement ses premiers spectateurs (certains portent le film aux nues, d‘autres le détestent, l’intermédiaire est rare), mais également, l’auteure de ces lignes : rarement, un film ne m’aura autant partagée. Une vision schizophrène, disons : 75% en adéquation, 25% à l’extérieur du film. Mais La Lune de Jupiter est tellement inclassable, bravant tout sur son passage et bluffant sur le plan formel, que par delà cette division, il y a sinon adéquation totale, du moins, un engouement indéniable.
La Lune de Jupiter fait gamberger pour des bonnes et mauvaises raisons: les ellipses scénaristiques sont-elles là pour travailler intelligemment, activement le spectateur ou bien un manquement au récit, une maladresse non élucidée ? Ou, ne serait-ce pas tout bonnement, expérimenter une plus grande liberté de spectateur ? Plus-value offerte grâce à un cinéaste inventif et ouvert d‘esprit, voulant défricher des territoires inconnus et qui enjoint le spectateur à apprécier d’être provoqué (cf l’entretien avec Kornél Mundruczó)." La suite sur culturopoing.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire