vendredi 24 novembre 2017

La Hongrie vit dans la peur de l'ennemi

"Sous l'impulsion de Viktor Orbán, la Hongrie est devenue une terre fertile pour une idéologie anti-migrants, anti-ONG et anti-mondialisation.
Portés par le Premier ministre nationaliste Viktor Orbán et des formations d’extrême-droite, les discours les plus radicaux font leur lit en Hongrie. Ils ciblent de nouveaux “ennemis” : les migrants, les ONG, les homosexuels, Bruxelles ou encore le milliardaire juif américain d’origine hongroise George Soros qui est au coeur d’une vaste campagne de dénigrement. À cinq mois des élections législatives lors desquelles le dirigeant hongrois briguera un troisième mandat, l’opinion publique se montre réceptive à ces idées tandis qu’une minorité d’opposants défenseurs de la démocratie et des libertés tentent de faire entendre leur voix." La suite sur euronews.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire