mercredi 15 novembre 2017

Roman - Dernier jour à Budapest de Sándor Márai

"Ecrit en 1940 en hommage à l’écrivain hongrois Gyula Krúdy (1878-1933), l’auteur de Sindbad ou la nostalgie, nommé ici « Sindbad le marin », « à la fois personnage réel et être de fiction », ce roman de Sándor Márai est une quête splendide, à la fois drôle et bouleversante, d’un pays disparu. Krúdy, le vrai, écrivain plutôt confidentiel, était aussi le symbole de « l’autre Hongrie », évanouie dans la modernité. Voici donc, dans Dernier Jour à Budapest, Sindbad quittant un matin son domicile avec promesse faite à sa femme qu’il rapportera le soir une robe pour sa fille et sera à l’heure pour manger du chou farci. Mais comme la journée de printemps s’annonce passionnante et occasion de maraude, Sindbad décide d’errer en fiacre dans la ville, à la recherche de la silhouette des vrais écrivains et non pas de ceux qui sont devenus de vulgaires chroniqueurs à scandale ou de simples «amuseurs publics»." La suite sur telerama.fr

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire