jeudi 23 novembre 2017

George Soros sort les poings contre Orbán

"Cible d’une consultation nationale du gouvernement magyar l’accusant d’encourager l’immigration massive et de mettre en péril l’identité européenne, le financier américain originaire de Budapest a déclenché une contre-offensive médiatique lundi 20 novembre, suscitant de nombreuses réactions dans son pays natal.
Alors que la vaste campagne anti-Soros mêlant questionnaire envoyé par la poste, affiches polémiques et spots radiotélévisés s’achève cette semaine en Hongrie, le philanthrope est entré dans la bataille engagée contre lui par son ex-protégé Viktor Orbán, dont il a financé le semestre à Oxford en 1989-1990 et facilité l’ascension politique en accordant 4,7 millions de forints (643 000 euros) à son jeune parti Fidesz peu avant la chute du communisme. Coordonnée en deux étapes ce lundi 20 novembre, la riposte du financier au Premier ministre hongrois s’est construite autour d’un post publié sur son site Internet suivie d’un entretien accordé au Financial Times." La suite sur courrierinternational.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire