mercredi 22 septembre 2010

CULTURE - László Polgár est mort

"La disparition brutale du grand chanteur hongrois laisse un grand vide aux amateurs de l'opéra.
Une voix d’or s’est tue.
Il était Sarastro, Felipe, Barbe Bleue et Gurnemanz,... c’était László Polgár.
Une voix profonde, chaude et ronde qui vous envahissait l’âme et en prenait possession juste quelques heures, il vous remplissait le cœur de tant d’émotions qu’on quittait l’opéra l’âme légère et les sens rassasiés de bonheur. Sa voix de basse est l’une des plus belles qui ait jamais résonné sur tant de scènes du monde entier. Je lui suis tout particulièrement reconnaissante de ne jamais être tombé dans le piège des interprétations ‘spectaculaires’ où d’autres s‘époumonent aux limites du possible. Sa voix a toujours été empreinte de dignité tout en donnant à ses personnages leur ampleur et leur profondeur légitimes." La suite sur lepetitjournal.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire