mercredi 29 septembre 2010

La Hongrie, c’est fini

"Minée par la crise et la corruption, la Hongrie est incapable de retenir ses jeunes, écrit l’éditorialiste Matild Torkos. C’est, à son sens, "un pays fini". Quant à l’UE qui a laissé faire, elle ne vaut guère mieux.

La majorité des jeunes Hongrois ne voit pas leur avenir assuré dans leur pays. Telle est la conclusion, évidente pour tous, d’une récente enquête scientifique réalisée par des chercheurs de l’Académie hongroise. Aujourd’hui, les jeunes ne se contentent pas de rêver de vivre ailleurs, dès qu’ils ont des diplômes en poche, ils font des projets concrets pour s’expatrier.

Seuls 39% des lycéens considèrent que l’amour de la patrie implique de rester au pays. Si un tiers d’entre eux hésite, un autre tiers a déjà décidé de partir. La situation est toutefois moins dramatique chez les étudiants : ils ne seraient que 19 % à prendre le large. Nous devons par conséquent nous réjouir que 61 % des jeunes en facs pensent que leur avenir est en Hongrie." La suite sur presseurop.eu (traduction d'un article de Magyar Nemzet)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire