mercredi 19 octobre 2011

Accompli derrière les barreaux

"Emprisonnés et employés

Le travail des prisonniers pourrait avoir pour conséquence de diminuer significativement certaines dépenses publiques, cependant les possibilités de travail en prison sont aussi réduites que les cellules des établissements pénitentiaires.

Actuellement en Hongrie, environ 17 300 personnes purgent une peine de prison, mais seulement 3000 d’entre eux travaillent, bien que les trois quart des détenus soient capables d’effectuer une activité utile. Le gouvernement souhaite aujourd’hui augmenter cette modeste proportion. " La suite sur le Journal francophone de Budapest

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire