samedi 15 octobre 2011

A qui profite le crime ?

"Vendredi, le gouvernement hongrois a déposé un nouveau projet de loi "anti-criminalité" au parlement. Officiellement, il s'agirait d'interdire aux comdamnés de profiter financièrement de leurs crimes en leur donnant une couverture médiatique. Selon les propos du secrétaire d'Etat Bence Retvari rapportés par MTI, un détenu ne pourra pas compter sur des interviews ou sur la sortie d'un livre ou d'un film basés sur son histoire pour faire de l'argent pendant ou après sa peine de prison." La suite sur hu-lala.org

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire